perruque


Numéro d'inventaire
20.12
Autres noms de l’objet
tofi; klowtun zarin
Culture
juif boukhariote
Lieux liés
 (Origine)
Ouzbékistan ➔ Boukhara (Origine)
 (Lieu d'utilisation)
Israël (Lieu d'utilisation)
Israël ➔ District de Jérusalem ➔ Jérusalem (Lieu d'utilisation)
Israël ➔ District de Jérusalem (Lieu d'utilisation)
Israël (Lieu d'utilisation)
Ouzbékistan ➔ Boukhara (Origine)
Israël ➔ District de Jérusalem (Lieu d'utilisation)
Israël ➔ District de Jérusalem ➔ Jérusalem (Lieu d'utilisation) date de début de production
Période
20e siècle
Matériaux
poil, humain • fibre, laine • métal
Dimensions
L. 55 cm x l. 38.5 cm
Description
Perruque faite de cheveux naturels, de fils de laine noire et de glands de fil d’or.
Usage
Cette perruque était portée par les femmes musulmanes et juives boukhariotes jusqu’à la vieillesse, surtout au moment où elles se faisaient belles (après le bain rituel) pour leurs maris ou pour les cérémonies. Les jeunes femmes la portait sous la toque topitos brodée d’or, les plus vieilles les ramassaient dans une sorte de capuchon appelé kalpochak. Fabriquée par des femmes (juives) qui venaient dans les maisons. Les fils d’or sont importés d’Inde ou d’Afghanistan.
Commentaires
Les cheveux nattés ont été rajoutés à Jérusalem.Collecté chez les Boukhariens de Jérusalem par Jean Benoist.
Mention de source
Benoist, Jean
Veuillez noter que la base de données contient des données et des termes qui peuvent être désuets, inexacts et/ou incomplets. Nous travaillons à les mettre à jour. Si vous avez des questions ou des informations à propos d’un objet, n’hésitez pas à nous contacter.